Jeune femme au diadème de fleurs blanches

Élisabeth Sonrel est la fille de Nicolas Stéphane Sonrel, un peintre tourangeau. Il lui enseigna l’art de peindre. Elle partit à Paris parfaire sa formation artistique à l’École des beaux-arts dans l’atelier de Jules Lefebvre. En 1892, elle réalise Pax et Labor pour son examen terminal, qui sera exposé par la suite au musée des beaux-arts de Tours.

Photographer:

Philippe Baele

Category: